Accueil > Guide de procédure / Fiches de procédure > Agent fonctionnaire FPT > 01 - Carrière > Abandon de poste (Actualisation février 2018)

Abandon de poste (Actualisation février 2018)

L’abandon de poste constitue une perte volontaire d’emploi. L’agent manque à son obligation de servir et rompt de sa propre initiative le lien qui l’unit à l’administration, par son absence irrégulière ou par le refus de rejoindre son poste à l’issue d’une période régulière de congé, d’une mutation, d’une disponibilité ou d’un détachement.

Pour que l’abandon de poste soit avéré, l’absence de l’agent doit être totale, prolongée et non justifiée. En effet, le simple retard ou une absence d’une journée ne peuvent être qualifiés d’abandon de poste et relèvent d’une sanction. Par son absence injustifiée, le fonctionnaire laisse présumer sa volonté de rompre ses liens avec le service.

Cette procédure permet la radiation des agents en dehors de toute procédure disciplinaire et notamment du principe de communication du dossier. Sont concernés les agents titulaires et stagiaires.