Conditions d’accès

L’accès aux emplois de la Fonction publique de la Polynésie française est conditionné par l’admission aux concours externes, internes ou d’intégration,

et nul ne peut avoir la qualité de fonctionnaire de la Polynésie française,

- s’il ne possède la nationalité française,
- s’il ne jouit de ses droits civiques,
- si les mentions portées au bulletin n° 2 de son casier judiciaire sont incompatibles avec l’exercice des fonctions,
- s’il ne se trouve pas en position régulière au regard du code du service national,
- et s’il ne remplit les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.