Catégorie B : les assistants socio-éducatifs

  • Grades (nombre d’échelons) :

- Assistant socio-éducatif (11)
- Assistant socio-éducatif principal (9)

  • Niveau de diplôme ou conditions d’accès par voie de concours externe :

- Pour la spécialité assistance de service social, aux candidats titulaires du diplôme d’État d’assistant de service social ;
- Pour la spécialité éducation spécialisée, aux candidats titulaires du diplôme d’État d’éducateur spécialisé ;
- Pour la spécialité conseil en économie sociale et familiale, aux candidats titulaires du diplôme d’État de conseiller en économie familiale et sociale ;
- Pour la spécialité animateur socio-éducatif, aux candidats titulaires du diplôme d’État aux fonctions d’animation ;
- Pour la spécialité éducateur de jeunes enfants, aux candidats titulaires du diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants ;
- Les candidats ayant suivi une formation à l’étranger d’au moins trois années d’études supérieures après le baccalauréat, titulaires d’un diplôme dans les spécialités citées ci-dessus et ayant été autorisés à concourir par une commission d’évaluation des diplômes ou titres étrangers créée par une délibération de l’assemblée de la Polynésie française.

  • Fonctions :

Les assistants socio-éducatifs exercent des fonctions visant à aider les personnes, les familles ou les groupes connaissant des difficultés sociales, à restaurer leur autonomie et à faciliter leur insertion.

Dans le respect des personnes, ils recherchent les causes qui compromettent leur équilibre psychologique, économique ou social. Ils conçoivent et participent à la mise en œuvre des projets socio-éducatifs des services ou de l’établissement public dont ils relèvent.

Selon leur formation, ils exercent plus particulièrement leurs fonctions dans l’une des spécialités suivantes :

- assistants du service social : dans cette spécialité, les assistants socio-éducatifs ont pour mission de conseiller, d’orienter et de soutenir les personnes et les familles connaissant des difficultés sociales, de les aider dans leurs démarches et d’informer les services dont ils relèvent pour l’instruction d’une mesure d’action sociale. Ils apportent leur concours à toute action susceptible de prévenir les difficultés sociales ou médico-sociales rencontrées par la population et d’y remédier ;

- éducateurs spécialisés : dans cette spécialité, ils ont pour mission de participer à l’éducation des enfants ou adolescents en difficulté d’insertion et de soutenir les personnes handicapées, inadaptées ou en voie d’inadaptation. Ils concourent à leur insertion scolaire, sociale et professionnelle ;

- conseillers en économie sociale et familiale : dans cette spécialité, ils ont pour mission d’informer, de former et de conseiller toute personne connaissant des difficultés sociales, en vue d’améliorer ses conditions d’existence et de favoriser son insertion sociale ;

- animateurs socio-éducatifs : dans cette spécialité, ils ont pour mission de développer toutes actions à caractère ponctuel ou permanent dans les domaines social, éducatif, économique et culturel en direction de toutes catégories de population ;

- éducateurs de jeunes enfants : dans cette spécialité, ils organisent des activités éducatives personnalisées afin de favoriser le développement affectif et psychomoteur des jeunes enfants ; leurs activités s’insèrent dans celles de l’équipe socio-éducative ou médico-sociale.