Accueil > La fonction publique > Organisation locale > La filière socio-éducative, sportive et culturelle > Catégorie A : les conseillers d’éducation artistique

Catégorie A : les conseillers d’éducation artistique

  • Grades (nombre d’échelons) :

- Conseiller d’éducation artistique de 2ème classe (12)
- Conseiller d’éducation artistique de 1ère classe (6)
- Conseiller d’éducation artistique principal (5)

  • Niveau de diplôme ou conditions d’accès par voie de concours externe :

-  Diplôme d’État de professeur de musique ou de danse ;
-  Diplôme national d’un conservatoire national de musique ou d’une école nationale de musique agréée (1er prix, médaille d’or ou diplôme d’études musicales, ou diplôme d’études traditionnelles) ;
-  Diplôme supérieur d’art plastique de l’École nationale supérieure des beaux arts ;
-  Diplôme de l’école nationale supérieure des arts décoratifs ;
-  Diplôme national supérieur d’expression plastique ;
-  Diplôme national des beaux-arts ;
-  Diplôme de l’Institut français de restauration des œuvres d’art ;
-  Diplôme d’études supérieures de l’École du Louvre ;
-  Diplôme de l’École supérieure des arts appliqués Duperré ;
-  Certificat de fin d’études de l’institut des hautes études cinématographiques ;
-  Licence de concert de l’école normale de musique de Paris ;
-  Diplôme national ou reconnu ou visé par l’État sanctionnant une formation d’une durée totale au moins égale à trois années d’études supérieures après le baccalauréat dans le domaine artistique ;
-  Un titre ou un diplôme homologué au moins au niveau II des titres ou diplômes de l’enseignement technologique, en application de l’article 8 de la loi n° 71-577 du 16 juillet 1971 ;
-  Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de musique, de danse ou d’art dramatique ;
-  Diplôme d’un conservatoire national supérieur ou d’une école nationale supérieure des arts ;
-  A titre transitoire et pour une période de cinq années à compter du 19 décembre 2002, une expérience professionnelle de dix années dans le domaine des arts traditionnels appréciée par le ministre chargé de la culture ou le ministre chargé de l’artisanat, selon la discipline concernée, après avis d’une commission créée par délibération de l’Assemblée de la Polynésie française ;
- Candidats ayant suivi une formation à l’étranger à l’issue de laquelle ils ont obtenu un titre ou diplôme dans les disciplines citées ci-dessus et ayant été autorisés à concourir par une commission d’évaluation des diplômes ou titres étrangers créée par une délibération de l’assemblée de la Polynésie française.

  • Fonctions :

Les conseillers d’éducation artistique ont vocation à enseigner toutes disciplines artistiques, dans les services et les établissements publics administratifs à vocation culturelle de la Polynésie française.

Ils peuvent également être chargés de par leur formation, de développer toutes actions à caractère ponctuel ou permanent dans le domaine culturel, de la mise en place de programmes techniques et pédagogiques, et de fonctions administratives, pédagogiques ou techniques.