Accueil > La fonction publique > Organisation locale > La filière recherche > Catégorie A : les ingénieurs d’études

Catégorie A : les ingénieurs d’études

  • Grades (nombre d’échelons) :

- Ingénieur d’études de 2ème classe (13)
- Ingénieur d’études de 1ère classe (4)

  • Niveau de diplôme ou conditions d’accès par voie de concours externe :

- soit d’un des titres d’ingénieur reconnu par l’État autres que ceux exigés pour l’accès au cadre d’emplois des ingénieurs de recherche ;
- soit d’un des diplômes ci-après :

    • diplôme d’études approfondies (D.E.A.) ;
    • diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) ;
    • maîtrise ;
    • diplôme d’un institut d’études politiques ;
    • diplôme de l’Institut national des langues et civilisations orientales ;
    • diplôme de l’École pratique des hautes études :
    • diplôme de l’École des hautes études en sciences sociales ;
    • diplôme d’État de conseiller d’orientation professionnelle ;
    • diplôme supérieur de l’École du Louvre ;
    • diplôme délivré par un établissement supérieur public ou privé et dont l’équivalence avec le diplôme d’ingénieur aura été reconnue par le ministère de l’éducation nationale.

- soit titulaires d’un diplôme étranger jugé équivalent par décret du ministre de l’éducation nationale.

  • Fonctions :

Les ingénieurs concourent à l’élaboration, à la mise au point et au développement des techniques scientifiques nouvelles ainsi qu’à l’amélioration de leurs résultats.

Ils ont une mission générale de valorisation des résultats de la recherche et de diffusion de l’information scientifique et technique. Ils peuvent, en outre, se voir confier des missions de coopération internationale, d’enseignement ou d’administration de la recherche.

Ils peuvent participer à l’encadrement des personnels techniques et administratifs de l’unité de recherche de l’établissement auquel ils sont affectés.