Epreuve d’admissibilité n°2 en discipline Danse

L’épreuve d’admissibilité consiste en la réalisation par le candidat d’une chorégraphie sur un « pehe otea » et d’une chorégraphie sur un « aparima » sur un thème imposé.
Le choix de la musique du ’ote’a et du ’aparima est libre.
Les paroles du ’aparima sont obligatoirement écrites dans une langue vernaculaire polynésienne, avec leur traduction en langue française.