L’avancement

L’avancement

Le statut de la fonction publique stipule que l’avancement des fonctionnaires comprend l’avancement d’échelon et l’avancement de grade. Ce dernier peut être réalisé au choix sur la base d’un mémoire individuel d’avancement ou sur sélection consécutivement à la réussite à un examen professionnel.

En tout état de cause, l’avancement d’échelon à l’ancienneté maximale est accordé de plein droit, selon les conditions relatives à chaque cadre d’emplois.

L’avancement constitue le levier essentiel de la reconnaissance de la valeur professionnelle des agents et, au delà, de leur motivation.

Il se base sur la fiche de notation annuelle de l’exercice précédent.

Les travaux d’avancement donnent lieu à la consultation de chacune des commissions administratives paritaires par cadre d’emploi, en principe dans l’année en cours au titre de l’année précédente.