Accueil > La fonction publique > Organisation locale > La filière éducative

La filière éducative

Catégorie B : les adjoints d’éducation

  • Grades (nombre d’échelons) :

- Adjoint d’éducation de classe normale (12)
- Adjoint d’éducation de classe supérieure (5)
- Adjoint d’éducation de classe exceptionnelle (8)

  • Niveau de diplôme ou conditions d’accès par voie de concours externe :

Baccalauréat de l’enseignement secondaire ou diplôme homologué au niveau IV suivant la procédure prévue par le décret n° 72-279 du12 avril 1972 relatif à l’homologation des titres et des diplômes de l’enseignement technologique.

  • Fonctions :

Dans le premier degré :

- Enseigner dans les écoles primaires et maternelles de Polynésie française et les centres de jeunes adolescents ;
- Assurer l’intérim des postes vacants et le remplacement des titulaires du poste, absents pour raison de congé ou autre cas d’indisponibilité ;
- Se voir attribuer des fonctions de soutien pédagogique ou autres tâches de surveillance ou d’administration auprès d’une structure scolaire.

Dans le second degré :

-  animer des études dirigées, en apportant notamment aux élèves une aide au plan des méthodes de travail et de leur mise en application ;
-  organiser et animer des activités périscolaires ayant un caractère pédagogique ;
-  conseiller, orienter et soutenir les élèves connaissant des difficultés d’insertion scolaire et sociale ;
-  veiller à l’assiduité des élèves qui leur sont confiés et remédier à leur absentéisme ;
-  gérer les résultats scolaires ;
-  participer à la préparation de la rentrée scolaire et aux formalités de fermeture de l’établissement ;
-  assurer la garde des élèves déjeunant dans l’établissement, la surveillance des permanences lorsque les nécessités du service l’exigent.


Catégorie C : les agents d’éducation

  • Grades (nombre d’échelons) :

- Agent d’éducation groupe I (12)
- Agent d’éducation groupe II (12)

  • Conditions d’accès :

Le cadre d’emplois des agents d’éducation est constitué en un cadre d’emplois placé en voie d’extinction. Aucun nouveau recrutement ne sera effectué dès la mise en application de la délibération n° 2000-122 APF du du 12 octobre 2000.

  • Fonctions :

Dans le premier degré :

Les agents d’éducation affectés dans le premier degré ont vocation à assurer l’intérim des postes vacants d’enseignants et le remplacement des instituteurs titulaires absents pour raison de santé ou autres cas d’indisponibilité.

Les agents d’éducation peuvent se voir attribuer des fonctions de soutien pédagogique ou autres taches de surveillance ou d’administration d’une structure scolaire.

Dans le second degré :

Les agents d’éducation exercent dans les établissements publics territoriaux de l’enseignement du second degré des fonctions de surveillance, d’éducation et administratives, notamment la surveillance des élèves pendant les récréations, la garde des élèves déjeunant dans l’établissement, l’animation des études dirigées, l’animation des activités périscolaires ayant un caractère pédagogique, le contrôle et la gestion des absences et retards des élèves, la gestion des résultats scolaires. Ils participent également à la préparation de la rentrée scolaire et aux formalités de fermeture de l’établissement. Si les nécessités de service l’exigent, il peut leur être confié la surveillance des permanences.

Ils peuvent se voir attribuer des fonctions de soutien pédagogique ou autres tâches de surveillance ou d’administration scolaire.


Catégorie C : les moniteurs d’enseignement pratique

  • Grade (nombre d’échelons) :

- Moniteur d’enseignement pratique (12)

  • Niveau de diplôme ou conditions d’accès par voie de concours externe :

- Diplôme homologué au niveau V, selon la procédure définie par le décret n° 72-279 du 12 avril 1972 relatif à l’homologation des titres et diplômes de l’enseignement technologique.

  • Fonctions :

Les moniteurs d’enseignement pratique participent aux actions de formation organisées dans les centres de jeunes adolescents (CJA).


Catégorie C : Auxiliaire de vie scolaire

  • Grades (nombre d’échelons) :

- Auxiliaires de vie scolaire de classe normale (11) ;
- Auxiliaires de vie scolaire de classe supérieure (11) ;
- Auxiliaires de vie scolaire de classe exceptionnelle (3).

  • Modalités de recrutement :

- Le recrutement en qualité d’auxiliaire de vie scolaire intervient après inscription sur liste d’aptitude établie en application des dispositions du 1° de l’article 53 de la délibération n°95-215 AT du 14 décembre 1995 modifiée portant statut général de la fonction publique de la Polynésie française ;
- Sont inscrit sur liste d’aptitude prévue à l’article 5 ci-dessus les candidats déclarés admis à un concours externe ouvert aux candidats titulaires du diplôme national du brevet ou d’un titre ou diplôme de niveau V inscrit au répertoire national des certifications professionnelles.

  • Fonctions :

- Les auxiliaires de vie scolaire exercent leurs fonctions dans une ou plusieurs écoles ou dans un ou plusieurs établissements d’enseignement du second degré. Ils ont pour mission l’aide à l’accueil et à l’intégration scolaire des élèves handicapés en fonction des besoins particuliers de chacun d’entre eux définis par la commission territoriale de l’éducation spéciale.
- Ils peuvent être amenés à accompagner les élèves handicapés lors d’activités extra-scolaires organisées selon le projet éducatif personnalisé de l’enfant ou de l’adolescent handicapé en situation d’insertion scolaire, élaboré en collaboration avec le directeur de l’établissement.
- Ils peuvent en outre être chargés de fonctions administratives.
- Ils n’ont pas vocation à exercer des missions d’enseignement ou à assurer le remplacement des enseignants absents.