Accueil > Concours de recrutement > Conditions d’accès

Conditions d’accès

Conditions d’accès

L’accès aux emplois de la Fonction publique de la Polynésie française est conditionné par l’admission aux concours externes, internes ou d’intégration,

et nul ne peut avoir la qualité de fonctionnaire de la Polynésie française,

- s’il ne possède la nationalité française,
- s’il ne jouit de ses droits civiques,
- si les mentions portées au bulletin n° 2 de son casier judiciaire sont incompatibles avec l’exercice des fonctions,
- s’il ne se trouve pas en position régulière au regard du code du service national,
- et s’il ne remplit les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.


Limites d’âge

L’âge minimum d’admission dans la fonction publique de la Polynésie française est fixé à 18 ans accomplis au 1er janvier de l’année du concours.

L’âge limite supérieur pour le recrutement par concours externe des fonctionnaires des cadres d’emplois classés en catégorie A, B, C et D est fixé à 45 ans au 1er janvier de l’année du concours, à moins que les statuts particuliers ne prévoient une limite d’âge supérieure.

Cette limite d’âge s’entend sans préjudice de l’application des dispositions relatives au report des limites d’âge au titre des services militaires ou nationaux, des charges de famille et des services antérieurement accomplis.

  • Services militaires ou national :

1°) Candidats justifiant de services militaires ou service national effectués à titre obligatoire :

-  pour les candidats ayant accompli leur service militaire ou national avant le 2 septembre 1972 et qui sont soumis à la loi du 4 juin 1941 reculant l’âge limite d’admission dans les cadres administratifs, pour les candidats justifiant de services militaires, la limite d’âge est reculée, dans la limite de cinq ans, d’un temps égal à celui passé effectivement sous les drapeaux ;

-  pour les candidats ayant accompli leur service national après le 2 septembre 1972, la limite d’âge est reculée d’un temps égal à celui qui a été passé effectivement dans le service national actif accompli dans l’une des formes prévues par le code du service national.

2°) Candidats ayant souscrit un engagement dans l’armée :

-  pour les sous-officiers de carrière et les militaires non officiers engagés, la limite d’âge est reculée, dans la limite de 10 ans, d’un temps égal à celui qui a été passé effectivement sous les drapeaux.

  • Services antérieurement accomplis :

Les limites d’âge sont reculées pour la durée des services accomplis en qualité d’agent titulaire ou non titulaire des services et établissements de la Polynésie française ou de l’État.

  • Chargés de famille :

Les limites d’âge pour l’accès aux emplois publics ne sont pas opposables aux mères de 3 enfants et plus, aux veuves non remariées, aux femmes séparées judiciairement et aux femmes célibataires ayant au moins un enfant à charge, qui se trouvent dans l’obligation de travailler.

  • Dispositions applicables aux travailleurs handicapés :

Les candidats n’ayant plus la qualité de travailleur handicapé peuvent bénéficier d’un recul de ces limites d’âge égal à la durée des traitements et soins qu’ils ont eus à subir.

Cette durée ne peut excéder 5 ans.